cottonbro

Comment payer une aide ménagère ?

Du chèque au virement en passant par le CESU, pour payer une aide ménagère, plusieurs solutions existent. Certains modes de paiement vous feront même économiser de l’argent.

Salaire d’une aide ménagère : les différents modes de paiement

Pour payer une aide ménagère, différents moyens de paiement sont acceptés, selon que vous employiez l’intervenante directement ou passiez par un organisme prestataire de services :

  • Espèces ;
  • Carte bancaire ;
  • Chèque ;
  • Virement ;
  • Prélèvement ;
  • Chèque Emploi Service Universel (CESU).

Contrairement à l’emploi direct, en passant par des sociétés agréées de services à la personne, vous bénéficiez d’un éventail plus large de choix pour rémunérer votre aide ménagère. En effet, les prestataires acceptent généralement tous les moyens de paiement afin de vous faciliter le quotidien.

Payer une aide ménagère grâce aux CESU

Pour souci de simplicité, il est possible de payer une aide ménagère avec le CESU. Le CESU préfinancé ressemble aux tickets-restaurants. Une partie ou la totalité de son coût est prise en charge par votre employeur ou un organisme financeur (comité d’entreprise, conseils départementaux, centres communaux d’action sociale, caisses de sécurité sociale, caisses de retraite, mutuelles, assureurs).

En finançant vos prestations de ménage grâce aux chèques emploi service, vous bénéficiez d'une réduction ou d'un crédit d'impôt à hauteur de 50 % sur les heures de ménage que vous avez payées, après réduction de la partie prise en charge par l’entité qui a financé vos CESU.

Rémunérer une aide ménagère en CESU : comment ça marche ?

Un organisme prestataire dans les services à la personne met à votre disposition une aide ménagère compétente et qualifiée. Celle-ci effectuera des missions prédéfinies avec vous (entretien courant, repassage, entretien ponctuel, grand ménage après des travaux ou un retour de vacances, etc.).

Le paiement en CESU se fera alors auprès de l’organisme qui se chargera de rémunérer l’aide ménagère. Aucune déclaration administrative n’est nécessaire (URSSAF, etc.), car vous n’êtes pas l’employeur de la personne.

Employer une aide ménagère au noir : ça veut dire quoi ?

Payer une aide ménagère en liquide traduit une volonté de ne pas la déclarer et donc de pratiquer ce que l’on appelle communément le « travail au noir ».

Si financer votre intervenante en ménage de cette manière vous tente, sachez que le travail dissimulé est passible de sanctions très lourdes. Sans oublier que l’aide ménagère peut à tout moment porter plainte contre vous et vous obliger à lui verser des indemnités égales à au moins 6 mois de salaire, et ce, même si elle n’a travaillé que quelques heures chez vous.

Travail au noir : quelles sanctions ?

Les sanctions applicables pour travail dissimulé sont définies aux articles L.8221-1, L. 8221-2, L. 8221-3 et L. 8221-5 du Code du travail. Ainsi, tout employeur ayant recours à cette pratique encourt une peine pouvant aller jusqu'à 3 ans d'emprisonnement et une amende de 45 000 euros. Cette peine est portée à 5 ans de prison et 75 000 euros d'amende quand plusieurs personnes sont employées illégalement, ou que les faits sont commis à l’égard d’une personne vulnérable.

Vous pensiez que faire appel à une aide ménagère sans la déclarer était la meilleure solution ? Vous voilà désormais prévenu. D’autant plus qu’aujourd’hui, avec le crédit d’impôt, faire appel à des sociétés de prestations de services est devenu plus avantageux.

Comment payer son aide ménagère : trois points à retenir

  • Vous pouvez utiliser différents moyens pour payer votre aide ménagère. Passer par un organisme vous offre une plus grande liberté de choix ;
  • Payer une aide ménagère en CESU permet de bénéficier d’un crédit d’impôt égal à la moitié des sommes payées ;
  • Avoir recours au travail au noir est passible de très lourdes sanctions pénales.