Retour

Les actualités garde d'enfant de Centre Services

Quelles sont les aides possibles pour une baby-sitter ?

Quelles sont les aides possibles pour une baby-sitter ?

Comment faire baisser la facture de garde d’enfant ?

Avoir une baby-sitter est un vrai plus pour tous les parents qui doivent jongler ...

Quelles sont les aides possibles pour une baby-sitter ? Comment faire baisser la facture de garde d’enfant ? Avoir une baby-sitter est un vrai plus pour tous les parents qui doivent jongler entre toutes les responsabilités. De plus, avec les nombreuses aides accordées par l’État, emploi du temps et factures sont allégés pour améliorer son quotidien. Les aides de la CAF Décider de faire garder son enfant est un choix qui est soutenu par l’État par le biais de la CAF et des aides pour baby-sitter mises en place. Le complément de libre choix du mode de garde (CMG) a été instauré pour aider les parents qui décident de faire garder leur(s) enfant(s) de moins de 6 ans. Microcrèche, assistant(e) maternel(le) agréé(e), baby-sitter ou encore garde à domicile, le dispositif est prévu pour toutes ces prestations. Les conditions d’attribution et le montant alloué sont régis par l’âge de l’enfant, le nombre d’heures, le type de prestation, mais également le montant des revenus du foyer fiscal. Encadré : Le CMG majoré Dans plusieurs cas de figure, le CMG peut être majoré de 10 à 30 %. Famille monoparentale, horaires de nuit ou enfant handicapé, à vous de vous renseigner, car chaque situation est particulière. Les aides de l’État Les aides municipales ou encore les aides régionales peuvent être intéressantes pour donner un coup de pouce aux ménages qui souhaitent s’octroyer les services d’une baby-sitter. Il faut vous renseigner auprès des services compétents pour voir ce qui est proposé en fonction de votre lieu d’habitation. Les crédits d’impôt de l’État Le métier de baby-sitter fait partie des activités de services à la personne définies dans le décret n°2005-1698 du 29 décembre 2005. Il est donc pris en compte dans les activités qui bénéficient d’un crédit d’impôt. Celui-ci permet d’avoir un abattement de 50 % sur la prestation réalisée, et si vous ne payez pas d’impôt vous recevez, comme son nom l’indique, un crédit. Prenons un exemple pour y voir plus clair : - Sur l’année, vous avez versé 2 800 € de garde d’enfant à domicile pour 280 heures. - Le crédit d’impôt est de 50 % du montant total de la prestation soit : 1 400 €. - Le coût réel annuel pour du baby-sitting est donc de 1 400 €, soit 5 € de l’heure au lieu de 10 €. Trouver et gérer une baby-sitter La quête de la meilleure baby-sitter n’est pas chose aisée pour les parents qui doivent apprendre à faire confiance à quelqu’un qu’ils ne connaissent pas. Pour autant, avec un peu de méthode, la tâche peut être moins délicate pour dénicher la perle rare. Même chose pour ce qui est de la gérer. On vous conseille donc de : - déterminer vos critères en amont ; - vérifier les références de la personne ; - faire appel à des professionnels qui vous mettront en relation avec des personnes qualifiées ; - le ou la rencontrer. Avec les différentes aides pour baby-sitter existantes, il n’a jamais été aussi intéressant de faire garder son enfant à domicile. Pour maximiser cette prestation et vous enlever tout stress, autant passer par un organisme certifié professionnel qui s’occupera de trouver pour vous la perle rare ! Les 3 points clés sur les aides pour les baby-sitters : - L’État encourage le recours à des prestations extérieures ; - La CAF a mis en place le CMG dès le 1er enfant et pour tous les foyers ; - Profitez des aides et faites-vous aider par des personnes extérieures.

11 Avril 2019

Quelles sont les différentes missions et tâches d’une nounou ?

Quelles sont les différentes missions et tâches d’une nounou ?

Les 5 rôles d’une nounou en or

Investissement, sérieux, engagement et affection, les nounous ont l’art de jongler avec ...

Quelles sont les différentes missions et tâches d’une nounou ? Les 5 rôles d’une nounou en or Investissement, sérieux, engagement et affection, les nounous ont l’art de jongler avec de grandes qualités pour surveiller les journées de nos bambins et leur permettre de grandir en toute confiance. Voici un aperçu de leurs différentes tâches quotidiennes pour recréer l’équilibre nécessaire aux enfants. Assurer l’accueil de l’enfant dans les meilleures conditions Tout au long de la journée, la nounou doit être en mesure d’enchaîner les heures de sa mission tout en restant focalisée sur son objectif numéro un : le confort et le bien-être du tout-petit. Cela commence dès le début de journée. Elle doit jouer un rôle d’apaisement et de transition durant ce moment particulier de la séparation, chaque matin. Sans se substituer à la mère ou au père, elle doit avoir un rôle affectif qui donne confiance à l’enfant. Une confiance qui va se traduire tout au long de la journée. Encadré : Un nouveau diplôme dès 2019 Les premiers examens du nouveau diplôme CAP Accompagnant éducatif petite enfance se dérouleront dès juin 2019 avec au programme un accroissement de la polyvalence des concernés et une rénovation des contenus de formation. Veiller au sommeil de l’enfant Cette phase de l’enfant est très importante. Pour que son bien-être se poursuive sans encombre lors de sa garde, il est important de respecter le rythme de sommeil du petit. Les PMI (Protection maternelle et infantile) imposent que les siestes soient respectées notamment en ce qui concerne les lieux de repos. La poussette ou le siège auto, par exemple, ne sont pas considérés comme des temps de repos optimaux et comme les siestes nécessaires au développement des plus jeunes. Offrir une alimentation variée et équilibrée La professionnelle de la petite enfance va devoir être aussi particulièrement vigilante au moment des repas. Des repas qui peuvent aller jusqu’au nombre de 3, selon l’emploi du temps des parents. Diversification alimentaire, repas équilibrés, découverte de nouveaux goûts, le rôle de la nounou est très important. L’équilibre alimentaire commence dès le plus jeune âge pour éviter carences et prises de poids inopportunes. Assurer une bonne hygiène Changer les couches fait partie du quotidien des nounous. Les soins d’hygiène seront exécutés tous les jours et plusieurs fois par jour. L’hygiène est aussi un critère qui pourra être observé selon la volonté des parents quand viendra le moment de devenir propre pour les plus grands. L’éveil : la mission clé de la nounou L’éveil est la dernière activité de la nounou, mais pas la moins importante. Les parties de jeu et d’éveil doivent être des moments de partage avec l’enfant. Même si une salle de jeux n’est pas obligatoire, il faut diversifier les activités pour l’amuser et lui faire découvrir de nouvelles choses, tout en pensant systématiquement à la sécurité. Ces deux variantes doivent être les seuls critères lors du choix des activités. La fonction de nounou est basée sur des compétences importantes, une capacité d’adaptation et beaucoup d’amour pour mettre en confiance autant les enfants que les parents. Dans ces conditions, elle excellera dans toutes ses missions et tâches du quotidien. Les 3 points clés à propos des missions d’une nounou : - Donner confiance à l’enfant et aux parents est le premier travail d’une nounou ; - Alimentation et repos sont des phases ultra-importantes qui ne doivent pas être négligées ; - Sécurité et bien-être, voici les piliers des nounous pour le développement des enfants.

11 Avril 2019

Comment concilier emploi et enfant ?

Comment concilier emploi et enfant ?

Être efficace au travail et à la maison

Mener de front carrière et rôle de mère, voilà le dilemme auquel de nombreuses femmes sont confrontées. ...

Comment concilier emploi et enfant ? Être efficace au travail et à la maison Mener de front carrière et rôle de mère, voilà le dilemme auquel de nombreuses femmes sont confrontées. Responsabilités au travail, réunions à rallonge et impératifs de maman, difficile de jongler entre tout. Seule une très bonne organisation et un quotidien parfaitement réglé peuvent vous aider à concilier emploi et enfant. Carrière et enfant : le dilemme En France, la maternité n’est pas un frein au travail. 85 % des femmes entre 25 et 49 ans travaillent. Cela veut aussi dire qu’une majorité d’elles doit gérer la cellule familiale tout en étant aussi performante au travail. Encadré : Les différences de salaires : la double peine On apprend dans une récente étude de l’Insee que les différences de salaires entre hommes et femmes se creusent encore plus au moment où ces dernières deviennent mères. Elles peuvent atteindre jusqu’à 30 % à niveau d’études égal. La France privilégie l’emploi des femmes avec la création de crèches collectives publiques et familiales, l’allocation parentale d’éducation (APE), l’allocation de garde d’enfants à domicile (AGED) ou les crédits d’impôt. Pour autant, il est toujours convenu dans la conscience collective que c’est à elles aussi de s’occuper de leur foyer. Comment faire pour concilier emploi et enfant au mieux ? Compartimentez votre emploi du temps Tout l’art va consister à être capable de compartimenter son emploi du temps et son cerveau. Vous n’avez pas le don d’ubiquité alors, pour être efficace, soyez pleinement là où vous êtes et c’est tout. À la maison, vous oubliez le travail et au travail vous oubliez la maison ! Plus facile à dire qu’à faire, pourtant c’est une règle d’or pour optimiser votre temps. Alors, compartimentez, cadenassez et ne tombez pas dans le piège du téléphone. Dans les deux cas, le téléphone ne sert qu’aux urgences. Ne culpabilisez pas Lâchez prise ! Toute machine bien rodée n’est jamais à l’abri d’un petit écart de route. Il est impossible de réussir à 120 %, alors surtout ne mettez pas la barre trop haut. Apprenez aussi à vous relaxer pour réussir à atteindre vos objectifs comme à ne pas les réussir. Tout est dans l’art de l’acceptation. Organisez-vous et déterminez les priorités Si vous voyez le temps courir et si vous le considérez comme votre pire ennemi, pensez aussi qu’il peut être votre meilleur allié. Pour concilier travail et enfant, vous n’aurez pas d’autre choix que de l’apprivoiser. Anticipez les urgences, faites des listes de choses à faire et déterminez les priorités. Vous allez devoir jongler entre les impératifs et les choses qui passent au second plan. Faites-vous aider Vouloir tout mener de front pour mieux concilier travail et enfant ne doit pas pour autant rimer avec esclavagisme ! Primo, le partage des tâches dans le couple est indispensable. Secundo, accepter de se faire aider par une personne extérieure peut être la clé à tous vos soucis d’organisation. Aide ménagère, baby-sitter ou garde à domicile, voilà des solutions qui peuvent améliorer la qualité de votre vie de femme et de mère. Concilier emploi et enfant est un art bien maîtrisé qui s’apparente souvent à un exercice d’équilibriste plus ou moins réussi entre les différentes responsabilités d’une femme. Organisation et aide sont les maîtres-mots pour ne pas se sentir submergée. Les 3 points clés pour concilier travail et enfant : - Le temps doit être votre meilleur ami ; - Apprenez à ne pas culpabiliser ; - Profitez des aides et faites-vous aider par des personnes extérieures.

11 Avril 2019

Franchise Contact