Portrait De Femme Riche Blonde D

Faire appel à une femme de ménage, c’est une idée de riche !

Les étiquettes et les clichés ont la vie dure : s’offrir les services d’une aide ménagère, “c’est pour les riches”. Malgré le fait que les choses soient en train de changer, les chiffres restent sans équivoque…

Avoir recours à une personne qui s’occupe des tâches ménagères à sa place peut s’apparenter à un comportement de personne à l’aise financièrement. On constate que la plupart des gens qui ont des revenus confortables ont tendance à s’appuyer sur une aide ménagère pour l’entretien de leur intérieur : ils peuvent davantage se le permettre et ont bien souvent de plus grands domiciles à nettoyer !

La réalité est pourtant plus nuancée… Car même pour les plus riches, avoir recours à une femme de ménage présente surtout des avantages financiers : cela donne lieu à des réductions d’impôt et ces derniers, à cause de leurs revenus, sont ceux qui en payent le plus.

Pour la majorité de la population, une fois le loyer, les factures et les courses payés, le reste du budget mensuel part bien souvent dans des produits ou des services qui rendent nos vies plus confortables : smartphone dernier cri à plus de 1000 €, paiement mensuel des plateformes de streaming, cinéma… Est-ce que cela fait de vous quelqu’un de “riche” ? Probablement pas.

Toutes ces choses sont-elles vraiment indispensables ?

Les choix que l’on fait concernant notre budget peuvent être conditionnés par la norme, et la norme de ces dernières années, c’est de payer chaque mois pour avoir accès à des services de streaming. Pas d’avoir recours à une femme de ménage. On se dit que puisqu’il faut le faire, on s’y met une bonne fois pour toutes et c’est réglé. On préfère utiliser notre argent pour faire d’autres choses : aller au restaurant ou à la salle de sport… Cependant, est-ce qu’on s’en donne le temps ?

Dans une société où l'on travaille majoritairement à temps plein, les jours filent à une vitesse frénétique et notre vie est rythmée par une routine bien rodée : on va faire les courses, chercher les enfants à l’école, aider ces derniers pour les devoirs, préparer les repas… Quand arrive le moment de se reposer et de s’accorder un moment pour soi, il nous reste le salon à ranger, le linge à repasser, la cuisine à nettoyer, le sol à balayer. On s’en occupe un peu tous les jours, ou on est adepte du grand ménage le week-end : dans tous les cas, c’est pesant, prenant, et pas vraiment plaisant.

De plus, faire le ménage n’est pas une tâche très réputée pour être égalitaire entre les femmes et les hommes. En effet, même si les mentalités progressent au fil des années, c’est toujours bien souvent à la femme du foyer que cela revient d’effectuer l’entretien du logement, même si cette dernière travaille tout comme son conjoint.

Malgré le fait que la France soit légèrement au-dessus de la moyenne de l’Union Européenne quant à la répartition des tâches ménagères, elle est encore bien loin des pays du haut du classement dans le domaine : Suède, Danemark et Royaume-Uni. En effet, en France, 80 % de la population féminine s’occupe des tâches du quotidien, contre seulement 36 % chez les hommes. Pour comparaison, l'écart se réduit en Suède avec 74 % contre 56 % !

Mais au fait, qu’est-ce que la richesse ?

En faisant appel aux services d’une femme de ménage, vous pouvez profiter pleinement de votre temps libre : vous rentrez chez vous le soir et trouvez une maison impeccable. Si autrefois vous étiez fatigué à l’idée même de rentrer car vous saviez que la journée n’était pas finie, vous ne penserez plus qu’au moment où vous allez pouvoir vous relaxer dans votre canapé, avec un livre, une télécommande ou une manette de jeu en mains !

Qu’on soit riche d’argent ou pas, faire appel à une femme de ménage, finalement, c’est récupérer un temps précieux et le dédier à devenir riche de beaux moments passés en famille ou entre amis. Le bonus : votre charge mentale en est allégée, et ne plus penser aux contraintes ménagères vous permet de profiter de l’instant présent. Vous pouvez vous consacrer à vos passions, à vos loisirs, à des sorties avec vos proches.

N’est-ce pas ça, finalement, la vraie richesse ?

Déconstruisons les clichés !

L’image qu’on se fait de l’emploi des femmes de ménage change en fonction des personnes qui y ont recours : cela devient normal et parfois nécessaire pour certaines personnes. Chez les personnes à mobilité réduite, celles en repos forcé, ou les personnes âgées, par exemple. Pourtant, il s’agit là d’une population qui ne fait pas partie des plus riches !

Que ce soit pour des raisons de confort (les seniors ayant bien souvent envie de profiter de leur retraite) mais aussi pour des raisons pratiques pour ceux qui ne peuvent tout simplement pas les effectuer, nos aînés voient simplement plus d’avantages à dépenser de l’argent pour avoir recours à une femme de ménage plutôt que de s’offrir des biens dont ils peuvent se passer…

Est-ce que vous diriez qu’avoir recours à une assistante maternelle est aussi une idée de riche ? Certainement pas, puisque la majorité des parents en emploient ! Par obligation ou par choix, personne ne trouve choquant de se faire aider pour la garde de ses enfants. Pourtant, c’est aussi une prestation de service à la personne ! Avec une femme de ménage, le principe est similaire, sauf que vous lui confiez votre logement au lieu de votre enfant…

Sur le plan financier, comme pour l’emploi d’une assistante maternelle et d’autres services à la personne, vous bénéficiez du crédit d’imposition, qui vient diviser par 2 le prix des prestations de ménage à domicile ! Le Chèque Emploi Service Universel (CESU) vient quant à lui faciliter le paiement de ces interventions.

Des agences de services à domicile sont à l’écoute des clients et leur proposent des prestations sur mesure qui prennent en compte leurs besoins mais aussi leur budget. De plus, certaines ont mis en place une demande de devis ainsi qu’une visite d’évaluation qui sont totalement gratuites afin de ne pas engager les personnes hésitantes qui souhaitent attendre avant de sauter le pas.

Finalement, est-ce toujours un service inaccessible et réservé aux plus aisés ?

N’avez-vous jamais entendu un proche se féliciter d’avoir embauché quelqu’un parce qu’il n’avait pas le temps de faire le ménage ? Une femme enceinte de 8 ou 9 mois soulagée de ne plus avoir à faire de la gymnastique pour garder sa maison propre ? Une jeune maman débordée, ravie de pouvoir se reposer sur une aide à domicile gérant la poussière et la serpillère ? Ou tout simplement ce collègue qui a assumé ne pas aimer faire le ménage et a délégué cette tâche à quelqu’un dont c’est le métier…

Ces personnes n’ont pas forcément un salaire à 5 chiffres. En revanche, les voilà plus riches du temps économisé à se disputer sur le rangement de la maison, plus riches du temps passé à prendre soin d’elles, plus riches du temps gagné à faire des choses qui comptent.