Detergent Bottle on the shelf

Eau de javel : la paria des produits ménagers ?

Sporicide, fongicide, virucide et bactéricide… L’eau de javel est bien souvent présente dans nos placards car elle possède des propriétés désinfectantes redoutables. Et il faut l’avouer, ce produit phare, on l’aime bien et on a du mal à s'en passer ! Or, si elle est décrite comme l’ennemie numéro 1 des bactéries et des virus, il ne faut pas oublier qu’elle est particulièrement dangereuse, aussi bien pour la santé que pour l’environnement. Et si vous la remplaciez par des produits naturels pour garder votre maison propre et saine au quotidien ?

Javelmania : sait-on tout de ce produit ménager populaire ?

En France, 245 millions de litres d'eau de javel sont commercialisés chaque année.


”70-1”

Toilettes, cuisine, salle de bains… Pas moins de 7 français sur 10 (statistiques planetoscope) utilisent régulièrement l’eau de javel. Synonyme de propreté grâce à ses vertus antimicrobiennes, ce produit est considéré comme l’allié en matière de ménage. Pourtant, il est bien utopique de penser que l’eau de javel nettoie la maison. En réalité, cette solution aqueuse d'hypochlorite de sodium mise au point au XIXème siècle à Javel, n’est pas un détersif. En effet, elle ne possède aucun tensio-actif dans sa composition, ce qui veut dire qu’elle ne contient aucune propriété nettoyante. Elle est seulement désinfectante, désodorisante et blanchissante.

De plus, l’eau de javel a comme principal défaut d’être beaucoup trop puissante pour un usage domestique. Si elle est efficace pour tuer les mauvaises bactéries, elle éradique aussi les bonnes, celles qui sont bénéfiques pour notre santé et toutes celles qui jouent un rôle essentiel au bon équilibre de l'écosystème.

Une désinfection abusive qui impacte la santé et l’environnement

L’eau de javel et la santé ne font pas bon ménage ! Il suffit de lire les pictogrammes d’avertissement présents sur l’étiquette de votre bidon ou bouteille pour vous rappeler qu’elle n’est pas sans risques pour votre santé. Nausées, maux de tête, irritation des yeux et des voies respiratoires, lésions cutanées… Qu’elle soit utilisée pure ou combinée à d’autres produits ménagers, à cause de ses propriétés corrosives et des émanations de chlore toxiques qu’elle dégage, elle est à manier avec la plus grande précaution. D’ailleurs, elle est encore responsable de 40% des accidents domestiques en France !

Si l’eau de javel est un produit dangereux pour la santé, elle est aussi un puissant biocide qui détériore la qualité des milieux aquatiques et de la biodiversité. Sachez que lorsque vous faites un grand ménage dans votre intérieur, l’eau javellisée déversée dans les siphons de votre baignoire, de votre évier ou de votre lavabo, se retrouve dans l’eau des nappes phréatiques. Rejetée dans l'environnement, elle libère du sel mais aussi du chlore qui se combine à d'autres molécules organiques pour former des organochlorés. Ces substances résistantes sont particulièrement néfastes pour la faune et la flore puisqu’elles vont détruire tous les micro-organismes, sans faire de distinction. Mais ce n’est pas tout ! Au contact de l’air, la javel se décompose et émet des gaz à effet de serre qui détruisent la couche d’ozone.

Pensez aussi à faire le tri ! Considérés comme des déchets chimiques en raison de leur contenu potentiellement nocif, les contenants d'eau de javel vides nécessitent d’être séparés de vos autres détritus et d’être apportés directement en déchetterie.

Ménage écolo : nettoyer sans javel, c’est possible !

Si l’asepsie à outrance n’est pas utile (sauf en cas de risque viral ou bactériologique), le nettoyage quotidien, lui, est indispensable. Pour faire la guerre aux bactéries, passez plutôt aux produits écologiques et biodégradables ! Ces solutions naturelles de substitution vous permettront d'avoir une maison propre et saine au quotidien sans impacter votre santé et celle de la planète. Elles ont aussi l’avantage d'être faciles à utiliser et économiques puisque tout ce dont vous avez besoin pour faire votre nettoyage se trouve pour la plupart déjà dans vos placards !

Savon de Marseille, savon noir, vinaigre blanc, bicarbonate de soude ou encore jus de citron… Pour effectuer un bio-ménage, ces produits 100% naturels et éco-responsables seront vos alliés à coup sûr ! Naturellement biodégradables, leurs ingrédients ne renferment aucuns composants toxiques et peuvent se retrouver dans l’environnement, après élimination par les canalisations.

Vous ne savez pas lequel choisir pour nettoyer et désinfecter sans danger toutes les surfaces de votre logement ? Optez pour le vinaigre blanc ! Fabriqué à partir d’alcool de betterave sucrière, de maïs ou de blé, il est le champion en matière de désinfection ! Grâce à sa teneur en acide acétique, il possède une plus grande efficacité antimicrobienne que ses concurrents et peut aseptiser de nombreuses surfaces en éliminant plusieurs types de germes tels que le E. coli (colibacille), la listeria monocytogenes ou encore la salmonella. Il possède d’ailleurs bien d’autres vertus que la javel n’a pas comme assainir ou détacher. Si son odeur vous incommode, vous pouvez aussi utiliser les pouvoirs de l’acide citrique contenus dans le citron ou encore les savons à base d’huile végétale (savon de Marseille ou le savon noir), qui sont eux aussi de très bons antibactériens.

Vous faites partie des accros à la javel ? Il est vrai qu’elle nous a bien été utile lors de grandes pandémies comme la peste, le choléra et plus récemment contre le Covid-19. Cependant, contrairement à l’utilisation de solutions naturelles, son usage quotidien et parfois abusif, a des conséquences indéniables sur la santé et sur l’écosystème. Ainsi, même s’il reste le seul produit à pouvoir éliminer les grands virus, il ne doit être utilisé qu’occasionnellement et avec de grandes précautions.