wayhomestudio

Répartition des tâches et parentalité : font-ils bon ménage ?

Devenir parents entraîne de grands changements dans le quotidien. Nouvelles responsabilités, nouveau rythme mais aussi des tâches ménagères qui se multiplient et une question qui se pose très rapidement : comment conserver une maison propre et rangée avec un enfant ?

Pour trouver le bon équilibre au sein du foyer et profiter plus intensément de moments privilégiés en famille, les parents doivent s’accorder sur une juste répartition de ces tâches…

”71%”

Pourcentage des femmes s'occupant seules des tâches ménagères en France.

Faire équipe pour un meilleur équilibre

Même si les mentalités ont évolué et que les couples d’aujourd’hui se partagent davantage les tâches au sein du foyer, une enquête de l’INSEE1 démontre que la parentalité installe un déséquilibre dans la répartition des travaux ménagers. La balance penche du côté des femmes : 71% d'entre elles assument seules ces corvées.

Il semblerait également que les stéréotypes de genre persistent avec des pères de famille qui s'investiraient davantage dans des activités ponctuelles, telles que le bricolage ou le jardinage, et des mères qui passeraient plus de temps à faire les tâches ménagères récurrentes et astreignantes : ménage et repassage du linge, préparation des repas, vaisselle et bien d’autres encore.

Pour éviter un épuisement d’un des parents et faire en sorte que demeure un équilibre familial, il est impératif de trouver le meilleur terrain d’entente possible pour que l’accomplissement de ces tâches soit réparti équitablement.

Qui dit plus de tâches, dit nouvelle organisation !

  • Trouver la parfaite répartition

À vous d’établir votre routine ! Avec votre partenaire, définissez une liste détaillée des tâches à réaliser, en tenant compte des envies et préférences de chacun, puis trouvez la manière dont vous souhaitez fonctionner : tâches fixes ou à effectuer à tour de rôle. Si vous êtes plus doué·e pour passer la tondeuse que pour nettoyer les vitres par exemple, cette activité peut vous être attribuée d'office. En ce qui concerne les “corvées mal-aimées”, la façon la plus productive de s’y atteler est de les faire à deux ou de les alterner !

Une fois la répartition terminée, pensez à prioriser. Généralement, il n'est pas nécessaire de nettoyer la maison de fond en comble tous les jours. En revanche, il y a des parties de votre intérieur qui doivent être toujours ordonnées et propres ou des tâches impossibles à remettre au lendemain. Établissez alors ce qui est important (laver les WC, faire la vaisselle, sortir les poubelles…) et ce qui peut attendre (le nettoyage des vitres, le rangement des placards…).

N’oubliez pas de vous entraider ! Même si la tâche en question ne relève pas de votre responsabilité et que vous en avez fini avec les vôtres, n'hésitez pas à donner un coup de main à votre conjoint·e.

  • Être méthodiques

Apprenez aussi à ne pas vous tuer à la tâche ! Pour que les travaux ménagers vous prennent moins de temps, surtout lorsque vous rentrez fatigué.e d’une journée de travail, pensez à revoir vos méthodes de nettoyage et de rangement. Vous pouvez par exemple profiter de chaque petit instant de répit comme la sieste de votre enfant pour ranger ce qui traîne et faire un brin de ménage. En répartissant, vous gagnerez du temps et n’aurez pas à vous occuper de votre logement durant plusieurs heures d’affilée.

  • Faire participer votre enfant

Si votre enfant est en âge de pouvoir vous donner un petit coup de pouce, vous pouvez lui confier des tâches ménagères simples et adaptées comme faire son lit, remplir le lave-vaisselle, débarrasser la table, mettre le linge dans la panière, ramasser et ranger les jouets, et tout ce qu’il peut faire de lui-même. N’hésitez pas à lui présenter ce genre d’initiatives de manière ludique afin qu’il l’assimile à un jeu. En plus de favoriser son autonomie, de lui apprendre que le ménage n’est pas uniquement une affaire d’adultes, et qu’il n’est en aucun cas réservé aux femmes, il se sentira utile.

Surmenage : quand le temps est venu de se faire aider

Pile de vêtements qui n’en finit pas de grimper, poussière qui s’accumule… Pas toujours simple de tout gérer et surtout de garder une maison impeccable lorsqu’on a une vie bien remplie ! Par manque de temps, vous et votre conjoint·e avez tendance à remettre à plus tard certaines tâches ? Pourquoi ne pas les déléguer ? Pour maintenir un environnement propre et vous soulager dans votre quotidien, toutes ces corvées chronophages et éreintantes peuvent être réalisées ponctuellement ou régulièrement par une aide ménagère à domicile.


Être parents apporte inévitablement tout un lot de nouvelles missions, auquel s'ajoutent les tâches ménagères, qui deviennent bien plus conséquentes et difficiles à gérer. Il n'y a aucune raison qu’elles incombent à une seule et même personne au sein du foyer ! Pour établir une bonne entente sur la gestion des tâches liées à l’entretien du domicile, la clé est de trouver le parfait équilibre entre tous les membres de la famille.

1 Enquête INSEE "Le temps domestique et parental des hommes et des femmes : quels facteurs d’évolution en 25 ans ?", 2015