Rawpixel.com

Comment entretenir sa machine à laver ?

Le nettoyage du lave-linge

1) L’extérieur

Après l’avoir éteint puis débranché, un chiffon humide et essoré permet de le dépoussiérer en quelques instants. Vous pouvez aussi utiliser une éponge pour éliminer les traces de produits éventuelles. Vous n’avez ensuite qu’à passer avec un chiffon sec et non pelucheux puis attendre que tout soit sec.

 2) Les bacs à détergents

S’il y a des dépôts de lessive, d’adoucissant, d’assouplissant ou de produit de prélavage à l’intérieur, pensez à les enlever dès que possible. Sur les machines à hublots, les bacs sont généralement amovibles et donc faciles à laver avec de l’eau chaude et du savon ou du liquide vaisselle. Après un rinçage à l’eau claire et un séchage complet, il suffit de les remettre en place.

Pour les machines à laver qui s’ouvrent par le dessus, c’est un peu plus compliqué. Vous pouvez frotter l’intérieur des compartiments avec un goupillon passé sous l’eau chaude ou, à défaut, une brosse à dent usagée. Ensuite, un chiffon peut suffire à enlever les restes de produits mais l’idéal est de remplir les bacs d’eau chaude et de 25 % de vinaigre blanc puis de lancer un cycle court à vide.

 3) Le tambour

Pour qu’il reste impeccable, mieux vaut le nettoyer tous les 20 à 30 cycles : tous les 20 cycles si vous privilégiez les lavages à froid ou à basses températures et tous les 30 cycles si vous lavez souvent du linge à 60 ou à 90°C.

Pour le détartrer, le désinfecter, le désodoriser et dissoudre les résidus de lessives, il existe une technique particulièrement efficace. Il s’agit de faire une tournée à vide à une température de 60 ou 90°C après avoir versé du vinaigre blanc à la place de la lessive. Si le tambour est très encrassé, vous pouvez ajouter un demi (ou un petit) verre de gros sel directement à l’intérieur.

 4) Le joint et la porte

Si le nettoyage du tambour n’a pas suffit, vous pouvez alors utiliser une éponge non abrasive et de l’eau chaude avec du savon, du liquide vaisselle ou du vinaigre blanc. Les dépôts sur les côtés du joint peuvent être retirés avec le côté d’une éponge, d’un chiffon ou un coton-tige.

Pour finir, il suffit de passer autant de fois que nécessaire avec une éponge gorgée d’eau claire, d’essuyer la porte et le joint avec un chiffon sec, propre et non pelucheux puis de terminer le séchage en laissant la porte ouverte (et celle du tambour pour les machines qui s’ouvrent par le dessus).

Si le joint est noirci ou malodorant, vous pouvez aussi le frotter avec une éponge humide saupoudrée de bicarbonate de soude ou même utiliser du dentifrice ! Pensez cependant à bien rincer et sécher après ce nettoyage.

 5) Vidanger la machine à laver et nettoyer le filtre

Cette opération est à réaliser chaque trimestre pour éviter que l’eau ne stagne dans le fond de votre machine et que les bactéries n’y prolifèrent.

Plusieurs heures après un cycle chaud ou après un cycle à froid, commencez par éteindre et débrancher votre appareil puis fermer le robinet d’arrivée d’eau.

En général, la pompe de vidange se situe sur la façade de votre machine : derrière une plinthe ou une trappe. Une fois la plinthe retirée (utiliser un tournevis, si besoin) ou la trappe ouverte, vous verrez un bouchon. Il s’agit de le dévisser puis de laisser l’eau s’écouler dans une bassine que vous aurez placée en dessous au préalable.

Au bout de ce bouchon se trouve le filtre. Veillez à retirer tout ce qui pourrait s’y trouver (fibres, cheveux, petits objets…) avant de le nettoyer avec de l’eau chaude savonneuse ou du liquide vaisselle. Après rinçage et séchage, vous pouvez le revisser, en veillant à ce qu’il soit bien positionné et sans forcer pour ne pas abîmer le joint. Enfin, il ne vous reste plus qu’à remettre la plinthe ou à refermer la trappe.

Sur certains modèles, la pompe de vidange peut être située à l’arrière de l’appareil et le filtre directement dans la cuve du lave-linge. Le plus simple est alors de consulter votre mode d’emploi pour savoir comment procéder.

 6) Les tuyaux

Les tuyaux d’arrivée et d’évacuation d’eau sont à contrôler tous les 6 mois environ. Votre appareil éteint, débranché et le robinet d’arrivée d’eau fermé, il s’agit de vérifier qu’il ne sont ni fissurés ni obstrués et que les joints sont en bon état. N’hésitez pas à changer les éléments défectueux ou à faire appel à un professionnel en cas de besoin.

Pour nettoyer le tuyau d’évacuation, écartez un peu votre machine du mur pour que vous puissiez vous placer entre les deux puis dévissez le tuyau en commençant par la partie reliée au mur (poser une bassine en dessous). Une fois détaché, vous pouvez passer à l’intérieur avec un long goupillon et le rincer ou faire un simple rinçage à l’eau chaude avant de le revisser une fois sec. Il est également possible de le déboucher à l’aide d’un furet. Si besoin, profitez-en aussi pour nettoyer le syphon.

Ces tuyaux peuvent aussi comporter des filtres, notamment un filtre anti-calcaire au niveau du robinet d’arrivée d’eau. Ils devront être nettoyés avec une brosse, une éponge ou rechargés selon les cas (consulter le mode d’emploi, si nécessaire).

Au moment du revissage, veillez à remettre les joints en place, à bien vous aligner sur les rainures et à ne pas serrer trop fort.

Préserver sa machine à laver

1) Se prémunir de l’humidité

Pour éviter l’apparition de mauvaises odeurs et de moisissures, votre lave-linge doit rester le plus sec possible. Mieux vaut donc le placer dans une pièce sèche ou bien ventilée, le vider dès la fin du lavage et laisser sa porte ouverte après chaque cycle pendant au moins une demi heure (et son tambour, s’il s’ouvre par le dessus). Sur les machines à hublot, vous pouvez aussi garder ouverts les bacs à détergent.

 2) Faire le vide

Avant chaque lavage, assurez-vous qu’il n’y a aucun objet à l’intérieur de votre machine ni dans les poches des vêtements (pièces de monnaie, clés, mouchoirs…). Ces derniers peuvent endommager le linge et le tambour mais aussi encrasser et boucher votre appareil.

Pensez également à fermer les zips et les boutons, à laver à l’envers les vêtements avec des embouts de zips rigides ou de longs cordons et enfin, à placer les ceintures dans un filet ou une taie d’oreiller fermée.

 3) Ne pas mettre trop de linge

Pour ne pas user le moteur de votre machine et optimiser le lavage du linge, mieux vaut ne pas surcharger le tambour. Gardez à l’esprit qu’un vêtement mouillé est bien plus lourd que lorsqu’il est sec et que le linge doit pouvoir tourner librement.

Plutôt que de peser les vêtements avant chaque lavage, le plus simple est de ne remplir le tambour qu’à moitié pour le coton, les matières synthétiques et pour les lavages délicats et à hauteur de 30 % pour la laine et les lavages rapides.

Si votre appareil n’est pas assez grand, préférez laver les couettes dans une laverie ou chez un pressing. Non seulement votre lave-linge va peiner mais elles sortiront plus sales qu’auparavant s’il y a des dépôts dans votre machine !

 4) Éviter le surdosage

Utiliser trop de lessive peut encrasser votre lave-linge à la longue. Pour savoir quelle dose utiliser, il faut prendre en compte la quantité de linge à laver, son degré de saleté et la dureté de l’eau, c’est-à-dire sa concentration en calcaire.

En France, la dureté de l’eau est calculée en degrés français (°F ou °f), un degré étant égal à 10 mg de calcaire par kilo. Une eau est très douce de 0 et 7°F, douce de 8 à 15°F, plutôt dure de 15 à 30°F, dure de 30 à 40°F et très dure au-delà de 40°F.

Vous pouvez connaître la dureté de votre eau en allant sur ce site (lire le “Titre alcalimétrique complet” dans les analyses de l’Agence Régionale de Santé). Cette information peut aussi être obtenue auprès de votre mairie, dans certaines factures d’eau, dans la note de synthèse annuelle de l’ARS jointe à votre facture ou en faisant un test chez vous avec une bandelette d’analyse du Titre Hydrotimétrique.

Enfin, il vous faut savoir combien de kilos de linge peut contenir votre appareil, estimer le poids que vous allez y mettre et vous reporter au mode d’emploi de votre lessive. En définitive, mieux vaut utiliser un peu moins de lessive que nécessaire car ce sera plus économique, plus écologique et meilleur pour votre machine à laver.